mardi 14 juin 2011

Les dix ennemis du vernis à ongles

Vous le connaissez cet instant d'horreur pure où, après avoir bichonné ses ongles, patiemment, couche par couche et attendu que ça sèche, on constate que "aaaaaaaaaaaah, j'ai écaillé mon verniiiiiiiiiis" !!!



Tous ces efforts et tout est à recommencer. D'ailleurs, c'est en général à ce moment-là qu'on est finalement à la bourre, qu'on enlève tout à l'arrache et que la copine qu'on devait retrouver regarde nos mains en lâchant un "bah ? tu t'es pas fait les ongles ?". Groumpf.

Donc aujourd'hui, petite récap' des dix ennemis de la manucure dont il faut se méfier :

1. L'impatience : Toujours attendre qu'une couche soit parfaitement sèche avant de mettre la suivante. Ça c'est vraiment une règle de base, parce que le meilleur moyen d'avoir un truc mou qui attrape tous les chocs, c'est de les enchaîner.

2. La vieillesse : Le vieux vernis tout pâteux, là, il ne sèchera jamais. Donc poubelle ou restaurateur de vernis comme le diluant Mavala.

3. Les ongles en mauvais état : C'est bête, mais poser du vernis sur des ongles dédoublés, cassés, striés, ça ne l'aide pas à tenir. Si c'est abîmé, tant pis, on raccourcit tout le monde et on passe un coup de bloc polissoir, le vernis n'en tiendra que mieux.

4. Les cuticules non repoussées : Surtout celles qui sont collées à l'ongle. Déjà, c'est pas joli-joli d'avoir des bourrelets de peau recouverts de vernis, mais en plus il s'écaillera à la première occasion. On renouvelle le stock de bâtonnets de buis et d'eau emolliente.

5. Le vernis mal posé : Toujours en couches fines, surtout la première. On ne repasse pas le pinceau vingt-cinq fois et on le recharge convenablement avant d'attaquer un nouvel ongle.

6. La flemme : Oui oui oui, la base aide le vernis à mieux tenir, le top le protège et le fait briller, donc on ne zappe pas !

7. La vaisselle : Sérieusement les filles, investissez dans  un chéri ou un lave-vaisselle.

8. Le repassage : On y pense moins, que la vaisselle, mais laisser traîner ses ongles, même bien secs sur une planche bien chauffée par le passage du fer, c'est le meilleur moyen de flinguer ses ongles, la table et le petit top en soie qu'on était en train de repasser. Même solution qu'au-dessus (chéri) ou femme de ménage. Les chèques emploi-service peuvent aussi préserver vos ongles, pensez-y.

9. Le stress : Mâchouillage et rongeage d'ongle en tête, même si c'est THE exam à ne pas rater ou l'entretien annuel avec le patron, un peu de tenue !

10. Le drap : Vous le reconnaissez ? Celui qui laisse une jolie trace imprimée en relief sur les ongles, alors qu'on était SÛRE que c'était sec avant de se coucher. Bon en même temps, là c'est facile à effacer, une couche de top coat le matin, et on n'en parle plus.

Et vous, quels sont les ennemis de vos ongles ?

15 commentaires:

  1. Perso, c'est vraiment l'impatience le number one !

    RépondreSupprimer
  2. Moi aussi, d'où l'intérêt du blog, je tape mes bêtises en attendant que ça sèche :)

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup ton article, il résume bien nos habitudes et mauvaises habitudes... Ahhh ce drap qui aime tant nous niquer nos manucures !!! D'ailleurs il ne s'est pas gêné pour celle que je porte.... Grrrrrrr....
    Bises et à bientôt !

    RépondreSupprimer
  4. personnellement, j'ajouterais l'envie soudaine de faire pipi JUSTE après avoir posé son vernis( oui, ça m'arrive souvent !)

    RépondreSupprimer
  5. Mouarf, ça aussi c'est trop vrai !

    RépondreSupprimer
  6. J'ai bien ris en lisant ton article :) Tellement vraie l'histoire du drap qui laisse une trace en relief sur le vernis :)

    RépondreSupprimer
  7. Pour éviter les soucis du genre traces de drap, je ne vais jamais me coucher après avoir posé ma seconde couche de vernis : je pose la première couche, je la laisser (quelques minutes), je vais me coucher et ce n'est que le lendemain matin que j'applique la seconde couche.

    Et pendant que ma seconde couche sèche (là, c'est plus long), je surfe sur internet. Et si l'envie me prend d'aller aux wc, ou mon amoureux est dans le coin et m'assiste ou je reste sans culotte ...

    RépondreSupprimer
  8. Les fermetures eclair aussi. Un véritable fléau !!!

    RépondreSupprimer
  9. un produit génial pour moi dont l'impatience est le plus gros ennemi: le spray accélérateur de séchage Mavala.

    RépondreSupprimer
  10. attraper mon téléphone qui sonne au fond de mon sac à main...

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour, je viens de découvrir ton blog avec plaisir! Cela donne envie de se chouchouter!

    Pour moi l'horreur ce sont mes gants de moto... un vrai carnage.

    RépondreSupprimer
  12. Le lavage de cheveux aussi ! Alors soit je suis pas douée et je frotte trop fort, soit mes cheveux sont redoutablement agressifs avec le vernis XD

    RépondreSupprimer
  13. Hi hi excellent et bien écrit, ce blog.
    Chez moi: les draps (même si j'ai posé la dernière couche 7 heures avant) et l'envie de faire pipi.
    Sinon: la main gauche, encore plus maladroite que la droite, et qui fait immanquablement des ratés sur la droite.
    Enfin, vous me comprenez.
    Solution: investir dans une manucure personnelle qui viendrait me refaire les ongles 3 fois par semaine?

    RépondreSupprimer