mardi 21 juin 2011

Du bon usage du bloc polissoir

Après la lime, sa vie, son œuvre (et la suite), voici quelques infos sur un accessoire non moins indispensable, j'ai nommé le bloc polissoir.

C'est quoi ce truc ?
Ça.



Celui-là, c'est le Sephora, vieux modèle. Le nouveau a des couleurs flashy, mais je continue d'utiliser l'ancien parce qu'il tient toujours la route alors que le nouveau a perdu tout son pouvoir polissant, super pratique, me direz-vous.

Bien évidemment, il en existe de toutes les marques, avec en général, trois ou quatre grains différents, certains existent sous la forme d'une lime, mais je préfère le bloc qui est moins agressif.
Sur les quatre faces nous avons donc :
  1. Un côté qui lime (peu pratique, là je préfère la bonne vieille lime)
  2. Un côté qui lisse
  3. Un côté qui polit
  4. Un côté qui fait briller
  5. Un côté qui fait le café
Le tout est lavable à l'eau, ce qui garantit une certaine durée de vie (sauf pour les nouveaux bloc Sephora, c'est n'importe quoi).

Mais Mimine, si je passe ma vie avec les ongles vernis, quel est l'intérêt de ce truc ?
Bonne remarque. On pourrait penser que le bloc ne sert qu'à embellir les mains qu'on laisse au naturel (non, pas comme le thon, ça suffit les jeux de mots foireux), mais pas seulement.
Sur les quatre faces citées plus haut, en fait j'en utilise deux, la 2 et la 3. Pourquoi ? Pour virer , entre autres, ces satanées stries longitudinales.
Lorsque l'on applique un vernis, et tout particulièrement les irisés, les nacrés ou les métallisés, on n'a le droit à aucun défaut. Les irisations agissent comme des pièges à lumière et accentuent la moindre petite imperfection de surface.
Lisser puis polir les ongles va permettre d'avoir tout simplement un vernis plus net. Cela améliore en outre la tenue du vernis puisque les imperfections sont autant de faiblesses qui risquent d'entraîner un écaillement (qui est un animal proche du crocodile).

Pourquoi ne pas aller jusqu'à la face 4 ?
Parce qu'elle lisse tellement la surface de l'ongle que, pour le coup, le vernis ne tient plus. En revanche, c'est plutôt joli si on souhaite garder les ongles naturels.

D'autres conseils ?
Polir la surface de l'ongle, ce n'est pas anodin, logiquement, on enlève de l'épaisseur et donc de la solidité à l'ongle. Il faut donc y aller doucement et ne le faire que lorsque c'est nécessaire. Personnellement, je me contente de faire une petite retouche à la base de l'ongle de temps en temps, lorsque les légères stries naturelles réapparaissent avec la pousse.

7 commentaires:

  1. merci pour cet article, je n'ai jamais utilisé de polissoir, et apparemment c'est pas bien du tout

    RépondreSupprimer
  2. @beauty in the city : ne pas utiliser le bloc n'est pas mal en soi, mais si tu as des ongles légèrement irréguliers, ça permet de les lisser.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai jamais essayer encore mais je vais pas tarder à le faire ^^

    RépondreSupprimer
  4. As tu essayé la base Mavala "ongle lisse" ?
    Moi je trouve que ça fonctionne bien pour virer ces stries sans pour autant utiliser les blocs.

    RépondreSupprimer
  5. @Cécile : non je ne l'ai pas testée, je préfère utiliser une base durcissante, mais j'en ai entendu du bien.

    RépondreSupprimer