mercredi 4 mai 2011

Plaidoyer pour la couleur

Pour une fois, je ne vais pas vous montrer mes mains (ou mes pieds), je vais parler d'un sujet qui doit énerver plus d'une accro au vernis.

Collection China Glaze Island Escape, photo piquée chez Temptalia

Alors voilà : il faut bien le reconnaître, le fait est qu'en dehors d'O.P.I, Sinful Colors, Mavala et les minis de Sephora, en France, on a vite fait le tour des vernis un peu originaux. 


Alors certes, ils y a quelques efforts dans d'autres marques à prix raisonnable (Rouge Baiser, Rimmel, Debby, Claire's, Arcancil et j'en oublie sûrement quelques uns), mais ça ne va pas casser trois pattes à un canard. Oui, ils vont avoir du vernis vert ou jaune, mais il n'auront qu'une teinte de chaque.

Vous me direz, les grandes marques sortent aussi régulièrement des teintes travaillées : Dior, Chanel, Lancôme, YSL, MAC, Paul & Joe, Nars etc. Mais on ne peut pas non plus parler d'une collection permanente et diversifiée. 
Personnellement, je dois également dire que mettre 20 € dans un vernis, sachant que je vais le porter une fois tous les deux mois tellement j'en change souvent, ça me gonfle un peu.

C'est d'autant plus rageant que si, comme moi, vous passez du temps à baver sur les blogs américains, vous connaissez toutes les dernières collections Essie, Zoya, Orly, China Glaze, Illamasqua et autres marques de manucure impossibles à trouver en France. 

Collection Zoya Wicked, photo également piquée chez Temptalia

Ici, on a droit à O.P.I, et Sinful, point. Et pas filé en plus, ils coûtent respectivement (environ) 14 € et 5,90 € contre environ 6 $ et 2 $ États-Unis. Il faut donc passer des commandes compliquées là-bas, faire de l'arithmétique des frais de ports et droits de douane, juste parce que les distributeurs français sont à la traîne.

Vu l'engouement croissant pour le vernis, et ce dans des couleurs de plus en plus pointues, je pense qu'on finira par les trouver ici aussi. En fouinant un peu sur le net, on trouve déjà quelques références (je pense au site d'Asos, par exemple). Mais comme c'est un marché assez restreint, il y a tout de même fort à parier qu'on paiera ces "nouveautés" au prix fort encore longtemps.

2 commentaires:

  1. J'achete 80% de mes vernis aux États-Unis... Tu achetés où tes Sinful ? Je n'ai encore jamais testé !

    RépondreSupprimer
  2. On les trouve aux Galeries Lafayette (je crois qu'ils ont une exclu dessus). C'est abordable (5,90 € les grands et 3,50 € les minis), même si évidemment c'est bien moins cher aux US et la gamme est plus réduite (une quarantaine de couleurs ici). Les couleurs sont très sympa mais la qualité est assez irrégulière d'un vernis à l'autre. Essaie si tu en as l'occasion !

    RépondreSupprimer